L’analyse technique est une discipline commerciale utilisée pour évaluer les investissements et identifier les opportunités de négociation en analysant les tendances statistiques recueillies à partir de l’activité commerciale, telles que le mouvement des prix et le volume.

Contrairement à l’analyse fondamentale, qui tente d’évaluer la valeur d’un titre sur la base de résultats commerciaux tels que les ventes et les bénéfices, l’analyse technique se concentre uniquement sur les mouvements de prix et le volume d’un titre, en partant du principe que l’activité commerciale et les variations de prix passées sont indicatives des mouvements de prix futurs.

Principes clés de l'analyse technique
  • L’ action du marché actualise tout : ce concept fondamental postule que tous les prix actuels du marché reflètent toutes les informations connues. Par conséquent, les analystes techniques se concentrent uniquement sur les mouvements de prix plutôt que sur des facteurs externes tels que les événements d’actualité ou les indicateurs économiques.
  • Les prix évoluent en fonction des tendances : L’analyse technique repose sur l’idée que les prix suivent des tendances au fil du temps, qui peuvent être à la hausse, à la baisse ou latérales (limites de la fourchette). L’identification précoce de ces tendances est au cœur de l’approche de l’analyse technique.
  • L’histoire a tendance à se répéter : La psychologie du marché influence collectivement les traders. Les schémas et les tendances graphiques ont tendance à se répéter dans le temps, ce qui leur confère un pouvoir prédictif. Ce principe est largement dû à la psychologie humaine qui reste relativement constante dans le temps.
Outils et techniques
  • Graphiques : Les outils les plus fondamentaux pour un analyste technique sont les graphiques. Les types les plus courants sont les graphiques linéaires, les graphiques en barres et, le plus populaire, les graphiques en chandeliers. Ces graphiques fournissent une représentation visuelle de l’évolution des prix dans le temps, ce qui permet d’identifier les tendances et les modèles.
  • Indicateurs techniques : Il s’agit de calculs statistiques basés sur des informations historiques relatives aux prix, aux volumes ou à l’intérêt ouvert, qui visent à prévoir l’orientation des marchés financiers. Les indicateurs les plus courants sont les moyennes mobiles, l’indice de force relative (RSI), la moyenne mobile de convergence et de divergence (MACD) et les bandes de Bollinger.
  • Schémas graphiques : Les analystes techniques recherchent sur les graphiques des schémas spécifiques qui signalent soit la poursuite d’une tendance, soit son renversement. Les exemples incluent la tête et les épaules, les doubles sommets et les doubles creux, et les triangles.
  • Le volume : L’analyse du volume des transactions peut fournir des indices sur l’orientation future d’un marché. Un volume élevé indique souvent le début ou la confirmation d’une tendance, tandis qu’un volume faible peut indiquer un manque de conviction ou une pause dans le mouvement.
Applications

L’analyse technique peut être appliquée sur différents marchés où se produisent d’importants volumes de transactions, notamment les actions, le forex, les matières premières et les crypto-monnaies. Sa polyvalence le rend populaire auprès de différents types de traders, qu’il s’agisse de day traders ou d’investisseurs à long terme.

Limites

Si l’analyse technique peut être puissante, elle n’est pas exempte de critiques. Les détracteurs de l’analyse technique font valoir que celle-ci étant basée sur des données passées, elle ne permet pas toujours de prédire avec précision l’évolution future des prix, en particulier face à des événements nouveaux et imprévus. En outre, l’interprétation subjective des graphiques et des indicateurs peut conduire à des conclusions différentes.

Conclusion

L’analyse technique est un outil essentiel dans l’arsenal d’un trader, car elle permet de comprendre la psychologie du marché et les mouvements futurs potentiels sur la base de données historiques. Cependant, les traders qui réussissent l’utilisent souvent en conjonction avec l’analyse fondamentale et d’autres méthodes pour valider leurs décisions de trading, en reconnaissant qu’aucune méthode ne peut garantir le succès, et en incorporant des pratiques de gestion du risque pour protéger leurs investissements.

Suivre. Comme. Partager.